Aubrey Beardsley, The Climax, 1894.

Aubrey Beardsley

La plus grande exposition de ses dessins depuis 50 ans.

Aubrey Beardsley a choqué et ravi le Londres de la fin de l’époque victorienne avec ses dessins sinueux en noir et blanc. Il a exploré l’érotisme et l’élégance, l’humour et la grotesque, gagnant des admirateurs du monde entier avec son style distinctif.

Cette exposition couvrira la carrière intense et prolifique de Beardsley en tant que dessinateur et illustrateur, écourtée par sa mort prématurée de la tuberculose à l’âge de 25 ans. Le personnage charismatique de Beardsley a joué un rôle dans le phénomène que lui et son art ont généré, donc à tel point que les années 1890 furent surnommées la « période Beardsley ».

Ce sera la première exposition consacrée à Beardsley à la Tate depuis 1923, et la plus grande exposition de ses dessins originaux en Europe depuis l’exposition de 1966 au V&A, qui a déclenché une renaissance de Beardsley.

Les plus de 200 œuvres comprennent ses célèbres illustrations pour Le Morte d’Arthur, Lysistrata et Salomé d’Oscar Wilde. Il montrera également des œuvres d’art qui ont été des inspirations clés pour Beardsley, notamment des rouleaux et des aquarelles japonaises d’Edward Burne-Jones et Gustave Moreau.