En fond : Athlètes sur la ligne de départ en finale du 100 m de course à pied aux Jeux olympiques, photo en noir et blanc colorisée, Athènes (Grèce), 1896. Manuscrit : Le manifeste des Jeux olympiques par Pierre de Coubertin, Sotheby's. Photo : Pierre de Coubertin, Photo Bain News Service.

Le manuscrit original du manifeste des Jeux olympiques bientôt aux enchères

Sotheby’s a annoncé la vente, en décembre, du manuscrit original exposant la vision de Pierre de Coubertin pour des Jeux olympiques modernes.

Datant de 1892, ce texte de 14 pages est rédigé par un défenseur de l’athlétisme, le baron Pierre de Coubertin. Dans ce manuscrit, le créateur des Jeux olympiques expose sa vision pour faire revivre l’ancienne tradition sportive des concours olympiques sous la forme d’une compétition internationale moderne.

Première page du manifeste de Pierre de Coubertin. Photo : Sotheby’s.

En réalité, ce document a été rédigé par le partisan de l’athlétisme pour un discours prononcé le 25 novembre 1892 à l’occasion du cinquième anniversaire de l’Association française d’athlétisme tenu à la Sorbonne dans lequel il défend l’esprit d’excellence des Jeux, la promotion du fair-play et ses « avantages tant personnels que sociétaux ».

« Le manifeste proclame hardiment une vision entièrement moderne et progressiste de l’humanité », a déclaré Richard Austin, responsable du département Livres et Manuscrits de Sotheby’s. « Ce manuscrit de 14 pages est le seul exemplaire connu du manifeste ». Sotheby’s considère ce document comme une déclaration intemporelle qui continue de résonner aujourd’hui.

Une partie du premier Comité international olympique. Debout : Gebhardt (Allemagne), Guth-Jarkovsky (Bohême), Kemeny (Hongrie), Balck (Suède) ; assis : Coubertin, Vikélas au centre, Boutowsky (Russie). Photo : Albert Meyer.

Deux ans après son discours, Pierre de Coubertin fonda le Comité international olympique et, en 1896, se déroulèrent les premiers Jeux olympiques modernes à Athènes1.

Estimé entre 700 000 et 1 million de dollars, le manifeste sera mis en vente dans le cadre d’une vente aux enchères le 18 décembre chez Sotheby’s à New York.

Notes

J. M. Sultan
J. M. Sultan
Publié le
Actualités Manuscrits Ventes